En France, nous passons le 8 mai à célébrer la victoire lors de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui le 75e anniversaire, c’est un grand événement qui mérite sûrement toute notre attention; car nous ne devons pas oublier ce qui s’est passé il n’y a pas si longtemps.

Mais le 8 mai est aussi un jour important à célébrer pour un événement qui s’est produit bien plus tôt… une idée?

Le 8 mai 1429, Jeanne d’Arc bat les Britanniques à Orléans!

Cette adolescente avait eu une vision de Dieu tout en vivant paysanne dans l’est de la France (le village de Domrémy en Lorraine), dans laquelle elle avait reçu la parole de Dieu pour faire de Charles, l’héritier du trône, le roi de France malgré la domination anglaise en ce début du XVe siècle; et d’expulser définitivement les Britanniques de France, eux qui étaient en France depuis 1337.

Tâches difficiles à accomplir! Jeanne monte à cheval avec quelques hommes jusqu’à Chinon dans le Val de Loire pour retrouver Charles et lui dire sa vision. Choqué, il semble très improbable de croire cette fille, mais a-t-il une autre chance de prendre le trône? Après quelques tests sur Jeanne (pour prouver sa virginité notamment…), Charles lui donne une toute petite armée pour reprendre la Loire. Sur son chemin, elle remporte quelques petites batailles, mais la première grande bataille est à Orléans, où les Britanniques avaient assiégé la ville pendant 9 mois, et les habitants mouraient de faim. Les vignerons locaux avaient même saboté leurs propres vignobles pour empêcher leurs assaillants de manger et de boire!

Un tournant dans la guerre de Cent Ans

Ensuite, Jeanne d’Arc est arrivée et aurait accompli des miracles, parmi lesquels changer le courant du fleuve afin de fournir de la nourriture et des fournitures par bateau à l’intérieur de la ville à la population d’Orléans, pour les aider à se soulever et à combattre les Britanniques des deux côtés.

Donc, après seulement 9 jours, elle a réussi à renverser la bataille et à la gagner, se créant une légende (les Anglais pensent par la suite que c’est une sorcière) et ouvrant la voie au futur couronnement de Charles en tant que Charles VII. Même si elle a ensuite été arrêtée et brûlée vive, elle est une véritable figure du patriotisme français et un point charnière dans la sanglante guerre de Cent Ans. La guerre fut terminée en 1456, et les Français peuvent bientôt entrer dans une nouvelle ère: la Renaissance.

Autres articles

Vous souhaitez être rappelé ?
Envoie en cours...
×