Voici une mise à jour sur la situation du coronavirus en France au 2 mai 2020.

Les chiffres montrent une amélioration constante en France: moins de décès (212 au cours des dernières 24 heures), moins de personnes en réanimation sous respiration artificielle (depuis 20 jours maintenant), moins de cas de personnes nouvellement touchées par la maladie.

Le Premier ministre Edouard Philippe s’est adressé au Parlement français cette semaine, mettant l’accent sur la fin du confinement en France (Covid-19). Quels sont les principaux points de ce discours?

1. La sortie du confinement (mise en quarantaine) sera progressive et le Premier ministre a insisté sur le fait que de nouvelles mesures pourraient être prises en cas de nouvelle vague de virus.
2. Il est recommandé de porter des masques, mais ce n’est pas obligatoire. Il y aura suffisamment de masques à donner / vendre dans chaque ville d’ici le 11 mai.
3. Tests: le gouvernement a promis qu’il serait possible, d’ici au 11 mai, d’opérer 700 000 tests par semaine sur le coronavirus.
4. Écoles: les enseignants retourneront à l’école le 11 mai pour préparer leurs cours. Certaines classes seront ouvertes le 12 mai, progressivement, puis les lycées les 18 et 25 mai. L’école devrait toujours se terminer fin juin / début juillet. Aller à l’école n’est pas obligatoire et basé sur la bonne volonté, et les classes doivent être de maximum 15 élèves. La garderie rouvrira également après le 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum à la fois.
5. Entreprises: le travail à domicile devrait être encouragé par les entreprises au moins pour les 3 prochaines semaines.
6. Commerce: tous les magasins peuvent rouvrir après le 11 mai, à l’exception des bars, cafés et restaurants.
7. Transport: Le port du masque est obligatoire dans les transports publics. Les personnes peuvent se déplacer jusqu’à 100 km de leur domicile sans attestation, et il leur sera demandé une attestation au-delà de ce point justifiant d’une situation familiale impérieuse ou d’une nécessité professionnelle.
8. Les événements et réunions accueillant plus de 5 000 personnes sont annulés jusqu’en septembre.

Mais qu’en est-il du tourisme?

Un plan doit être élaboré par le gouvernement pour l’industrie du tourisme d’ici la fin mai. Le soutien financier du gouvernement se poursuit, mais les touristes et les hôtes s’inquiètent de l’été à venir. Le Val de Loire est l’une des régions les moins touchées de France par le coronavirus, donc tous les petits musées des lieux touristiques devraient ouvrir assez tôt.

1. Hôtels

Il n’est jamais clairement indiqué dans les discours du gouvernement quels ordres nous devons prendre. Le gouvernement tente de donner aux régions la possibilité de s’adapter en fonction de leur situation, et le Premier ministre a déjà mentionné à plusieurs reprises que les Français devront être des touristes dans leur propre pays cette année. Pour l’instant, il semble que les hôtels peuvent rouvrir tant que les touristes n’ont pas dépassé leur autorisation de 100 km. En tout cas, notre établissement a décidé les mesures suivantes lors de notre réouverture:

  • Mise à disposition de chaussons à l’entrée et se déchausser sera obligatoire pour éviter les bactéries
  • Gel hydroalcoolique à l’entrée
  • Mise à disposition d’un buffet self-service pour le petit déjeuner pour éviter au maximum les contacts rapprochés
  • Nettoyage et désinfection intégral des chambres et parties communes après chaque client
2. Frontières

Ce n’est pas très clair non plus. La France a interdit l’entrée dans les pays non européens jusqu’à nouvel ordre et contrôlera strictement les frontières jusqu’à au moins fin octobre. Cela signifie-t-il que les citoyens européens peuvent entrer?
J’ai beaucoup d’amis qui ont atterri en France au cours des 2 derniers mois sans le moindre test. Il semble donc que la réalité n’est pas aussi mauvaise que la théorie. Mais les gouvernements tentent de dissuader les touristes d’entrer autant que possible, afin de contenir le virus le plus rapidement possible.

Le gouvernement français a également décidé de diviser la France en 2 «zones»: rouge et verte. Rouge pour les départments qui ont un pourcentage plus élevé de personnes infectées par un coronavirus, et vert où la situation semble meilleure. Après le 7 mai, il peut y avoir des mesures de sécurité supplémentaires selon l’endroit où vous vous trouvez en France.
Ici à Blois, nous sommes dans une zone «jaune», ce qui signifie que le gouvernement décidera le 7 mai si nous sommes un département «rouge» ou «vert». Que pouvons-nous y faire? Attendre et espérer…

Autres articles de blog ici

Nos circuits

Rejoignez notre page Facebook ici!

Vous souhaitez être rappelé ?
Envoie en cours...
×