Allocution Macron lundi 13 avril 2020: Emmanuel Macron annonce un Plan spécifique pour l’industrie du tourisme

 

Lors de son allocution de ce lundi 13 avril 2020 au soir, Emmanuel Macron a annoncé un Plan spécifique pour les métiers du tourisme. Il nous parle des mesures spéciales: des annulations de charges, des soutiens financiers accrus des banques, et des aides financières accrues. Est-ce suffisant?

 

 

A l’issue de l’allocution Macron du lundi 13 avril 2020, la nouvelle échéance de déconfinement est le 11 mai 2020.

Le gouvernement à l’heure actuelle met tout en oeuvre pour être prêt le 11 mai à déployer le novueau plan pour l’économie française.

Le déconfinement se prévoit en fonction des populations mais aussi des régions probablement. Il faudra des mois pour que les Français retrouvent leur rythme de vie normal.

Qu’est-ce que cela veut dire pour nous qui travaillons dans le tourisme?

 

La situation ici est moins claire, car les restaurants, hôtels et autres lieux recevant du public resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les festivals et grands rassemblements prévus avant la mi-juillet ne se tiendront pas. Outre la frustration de ne pas assister au concert de son chanteur préféré (Sting à Chambord par exemple le 1er juillet!), c’est l’ensemble de la filière tourisme qui souffre. N’oublions pas que la France est le 1er pays touristique au monde avec 82 millions d’entrées par an! Or les frontières françaises seront fermées jusqu’à nouvel ordre aux ressortissants non-européens. On peut donc s’attendre à des annulations en masse de la part des Américains, des Russes, des Chinois… qui représentent déjà plus de 7 millions de touristes à eux seuls!

Il y a du bon et du moins bon dans l’allocution Macron du lundi 13 avril 2020.

Le point positif, c’est ce Plan spécifique pour l’industrie du tourisme qui devrait prendre en compte la revendication générale de suppression, et non plus seulement, de report des charges, ainsi que des aides financières renforcées aux entreprises. Rappelons que pour l’heure, deux aides financières existent pour les petites entreprises, l’une de 1500€ mensuels pour les entreprises ayant perdu plus de 70% de chiffre d’affaires entre Mars 2019 et Mars 2020, et une autre de 2000€ pour les entreprises ayant au moins un salarié et ne pouvant régler ses dettes court terme.

Les non-européens privés d’entrée sur le territoire français

La mauvaise nouvelle pour le secteur du voyage, c’est que les habitants du monde en dehors de l’espace Schengen ne peuvent pas y entrer jusqu’à nouvel ordre.

Même pour l’Europe, qui semblerait pouvoir sortir du confinement un peu plus tôt, qu’est-ce que cela veut dire? Y a-t-il une date officielle à laquelle tous les commerces vont pouvoir ouvrir à nouveau et fonctionner “comme d’habitude”? Faudra-i-il, lorsque l’on entre dans un hôtel, enlever ses chaussures, mettre du gel hydroalcoolique proposé à la réception de l’établissement, porter un masque et se tenir à distance du personnel de l’hôtel?

QUEL TOURISME A L’AVENIR?

Le risque est alors de perdre la chaleur, la convivialité qui anime le tourisme. Les chambres d’hôtes ne pourront plus servir le petit-déjeuner en versant le café aux invités, en restant discuter avec eux, et il faudra certainement préférer un buffet laissé à disposition des touristes. De même dans les restaurants: si le serveur ne peut plus vraiment s’approcher longuement des clients pour discuter, pour être serviable, pourra-t-il raisonnablement recevoir un pourboire tant nécessaire à son confort financier? Devons-nous en tant que clients y penser et donner un “pourboire de solidarité”, ou bien devrons-nous inclure un “pourboire automatique”, un peu à l’image des américains? Ce sont beaucoup de questions d’une nouvelle façon de vivre qu’il faut d’ores et déjà se poser.

Toujours est-il que la saison d’été 2020 est à oublier. L’horizon des possibles vient d’être repoussé, en l’espace de quelques minutes de discours, à septembre prochain.

TOURISME EUROPEEN?

Si le tourisme franco-français semble le seul théoriquement possible, ce n’est pas non plus très joyeux. L’annulation des festivals jusqu’à la mi-saison, l’ouverture des bars, restaurants, campings et autres parcs de loisirs repoussée aussi, sont des signes d’inquiétude pour les professionnels. Il en sera très certainement de même pour les Châteaux de la Loire, qui rassemblent des centaines de milliers de touristes par an, mais aussi notre beau Zoo de Beauval attirant près d’un million et demi de visiteurs!

Nous devrions en savoir plus dans les jours et les semaines à venir. Le gouvernement devra préciser très rapidement les modalités de ce “Plan spécifique” adapté au Tourisme.

 
En attendant, nous, professionels du tourisme, devons faire tout notre possible afin de continuer de faire rêver la clientèle du monde entier. Une large majorité du monde est actuellement confinée mais, Dieu merci, avec un accès à l’internet et aux communications, ce qui nous offre de multiples possibilités de montrer notre beau pays, en attendant des visiteurs un peu plus tard! A notre petite échelle, nous continuerons de proposer des articles avec de l’information de qualité afin d’en savoir plus sur les Châteaux et Vignobles de la Loire!
Vous souhaitez être rappelé ?
Envoie en cours...
×